Strict Standards: Declaration of action_plugin_creole::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php on line 13

Strict Standards: Declaration of action_plugin_discussion::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/discussion/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_indexmenu::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/indexmenu/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_openid::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/openid/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_popularity::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/popularity/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_safefnrecode::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/safefnrecode/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_tag::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/tag/action.php on line 0

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/auth.php on line 352

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/actions.php on line 180
films:duenyayı_kurtaran_adam | V O D A N A
 

dunyayikurtaranadamizle.jpg


Turkish Star Wars (Dünyayı Kurtaran Adam, « Le sauveur du monde ») aussi connu sous le titre L'homme qui sauva le monde est un film turc de science-fiction et d'aventures réalisé par Çetın Inanç et sorti en 1982. Considéré comme le plus grand nanar de science-fiction de tous les temps, il a récemment connu un certain succès sur internet, où est raillé le caractère loufoque et artisanal du film.





Synopsis

Dans le futur, l'Homme est parti à la conquête de l'espace, et colonise d'autres planètes. L'humanité vit paisiblement et possède une technologie très avancée. Mais de méchants hommes souhaitent utiliser ces technologies pour devenir immortels. S'opposent alors les membres de l'Empire Tyrannique (qui veulent être immortels) et les gentils humains (qui ne veulent pas devenir immortels). S'ensuit une guerre nucléaire ente les deux camps. Pour se protéger de l'Empire Tyrannique, les gentils humains créent un bouclier autour de la Terre avec la force de volonté de leur cerveau. Les Méchants de l'Empire Tyrannique n'ayant pas de cerveaux, ils ne peuvent passer en travers de ce bouclier et détruire la Terre. Murat et Ali, deux pilotes de vaisseaux spatiaux de l'armée des gentils humains, s'écrasent sur une planète inconnue au cours d'une bataille...


vlcsnap2011030719h40m27.jpg


Fiche technique

* Titre original : Dünyayı Kurtaran Adam
* Titres alternatifs : L'homme sauva le monde, The man who saved the world
* Réalisateur : Çetın Inanç
* Scénario : Cüneyt Arkın
* Année : 1982
* Pays : Turquie
* Genre : Saint Graal nanarifique (catégorie : Space opera)
* Durée : 1H30



vlcsnap2011030719h50m17.jpg vlcsnap2011030719h50m09.jpg


Distribution

* Cüneyt Arkın : Murat
* Aytekin Akkaya : Ali
* Füsun Uçar : Bilgin'in Kizi
* Necla Fide : Kraliçe
* Hikmet Tasdemir : Sihirbaz



vlcsnap2011030719h48m34.jpg


Commentaires


Une qualité d'image médiocre

La première chose qui saute aux yeux des spectateurs est la qualité de l'image. En effet, l'image est très floue, la lecture de la pellicule est très instable et "saute" par moment, des corps étrangers présents sur la pellicule sont visibles (cheveux, etc.), ainsi qu'une image très sombre et une couleur dominante verte. Ces défauts sont dus au fait que l'équipe de tournage du film était très réduite et avait des moyens matériels plus que limités (absence de matériel d'éclairage adéquat, etc.)

bscap095.jpg


De nombreuses atteintes au droit d'auteur

Si le film a été surnommé "Turkish Star Wars", c'est en raison de ses scènes plagiées sur d'autres films, dont Star Wars. Plus que du plagiat, ce sont de réelles atteintes aux droits d'auteur qui sont visibles. En effet, jusqu'à une période relativement récente, de nombreux films populaires n'étaient pas exportés dans les pays du Moyen-Orient. L'industrie cinématographique turque étant alors en plein essor, de nombreux producteurs et réalisateurs s'inspiraient librement des grands succès américains pour leurs propres films, jusqu'à utiliser des éléments graphiques ou musicaux de films étrangers dans leurs propres films. C'est ce qui s'est passé dans Dünyayı Kurtaran Adam : la scène d'ouverture du film est composé de stock-shots de Star Wars et la bande-son du film est principalement composée de thèmes provenant de films comme Les Aventuriers de l'Arche Perdue, Flash Gordon, la version discoïde de Galactica par Giorgio Moroder, Ben Hur, Silent Running, La planète des singes, le Trou Noir ou encore Moonraker.

tsw2v.jpg tsw3.jpg

tsw4.jpg


Des incohérences géographiques

L'histoire du film se déroule sur un fragment de la Terre, celle-ci s'étant morcelée suite à une guerre nucléaire. Pourtant, d'innombrables incohérences géographiques sont présentes. Nous savons que le film se déroule en Cappadoce, en raison des nombreux lieux caractéristiques de cette région qui sont visibles dans le film. Pourtant, au début du film, les deux héros sont dans le désert et aperçoivent la pyramide de Kheops ainsi que le Sphinx de Gizeh, qui se situent non pas en Turquie mais en Égypte. De plus, certains monuments célèbres visibles dans le film voient leur fonction changée : par exemple, l'église byzantine Tokalı Kilise (un des plus célèbres monuments religieux de la vallée de Göreme) se voit être tantôt un temple millénaire construit par une civilisation disparue, tantôt une mosquée.

pyramides.jpg


Des scènes de combat grotesques

Le film essayant tant bien que mal de suivre les standards des films de science-fiction de l'époque, il possède de nombreuses scènes de combat. Néanmoins, leur réalisation laisse beaucoup à désirer. Premièrement, le fait que les deux héros soient présentés comme des soldats excellant dans l'art du combat alors qu'ils n'ont pas l'air très athlétiques amoindrit la crédibilité de ces scènes. De plus, le jeu d'acteur des personnages rend ces scènes risibles : les méchants frappent très doucement les héros, attendent d'être frappés, et les héros ont un jeu d'acteur si exagéré et si stéréotypé qu'ils perdent en crédibilité. Enfin, de nombreux artifices sont utilisés lors de ces scènes, le plus connu restant celui du trampoline, utilisé pour faire croire que le héros fait des bonds impressionnants.

combat1.jpg combat2.jpg


Un design douteux

Dunyayı Kurtaran Adam est un film de science-fiction ; par conséquent, de nombreuses créatures belliqueuses apparaissent tout au long du film. Mais les moyens limités de l'équipe de tournage firent qu'ils durent utiliser du matériel de récupération pour réaliser les costumes et autres objets du film. Cela eu pour conséquence la création de costumes très médiocres qui participèrent grandement à la popularité du film. Parmi les créatures les plus marquantes, nous pouvons citer :

* Les Cavaliers Squelettes, premières créatures que l'on aperçoit, sont habillés avec des costumes de squelettes identiques à ceux que l'on peut trouver chez les commerçants pendant la période d'Halloween, avec en plus un casque en plastique et des lances qui semblent elles-aussi être en plastique.

squeletten.jpg

* Une réplique de stormtroopers est visible à plusieurs reprises. Ils portent une armure grise en plastique ainsi qu'une arme tirant des rayons laser. Ces rayons laser ont d'ailleurs été rendus en appliquant du correcteur liquide sur la pellicule.

robotalu.jpg

* Un robot (surnommé The evil blue robot par les anglophones, "Le robot bleu maléfique" ) est l'un des hommes de main du Sorcier, le méchant du film. Il est constitué d'une carapace en plastique bleue surmontée d'un dôme en plexiglas et d'un gyrophare. Il parle en hachant ses mots, comme la plupart des robots de science-fiction, et tout comme les répliques de stormtroopers, il tire des rayons lasers rendus avec du correcteur liquide à même la pellicule.

robotbleu.jpg

* Des momies, étant en réalité des gentils humains transformés en créatures maléfiques par le Sorcier, attaqueront les héros. Elles sont réalisées en papier et en tissu déchiré. A noter qu'elles ont été réutilisées dans un autre film du même réalisateur, Son Savasçi.

momie.jpg

* Les "Monstres écarlates" sont les créatures les plus connues du film. Ce sont des animaux humanoïdes entièrement constituées d'une fourrure rouge et noire. Leur cri semble avoir été réalisé en soufflant dans un tube. Il existe une variante de ces créatures ayant un pelage entièrement noir et une tête d'une forme différente.

tsw26.jpg

* Un ninja asiatique. Pour donner l'illusion d'un personnage asiatique, un masque en latex lui a été attribué. Il se bat en poussant de grands cris.

turkishstarwars07.jpg

* Les extraterrestres du bar. Les acteurs de ces monstres portant un masque en latex voire en argile peint, on ne les voit que dans des plans très brefs.

monstrebleu.jpg

* Un monstre possédant une fourrure brune et qui utilise ses ongles pour se défendre, en fouettant ses proies. Ces derniers sont d'ailleurs réalisés en tissu...

monstrepoilu.jpg

* Des statues mouvantes, gardiennes des reliques du temple millénaire. Elles sont réalisées avec un papier similaire à celui d'un sac poubelle, mais doré (peut-être des couvertures de survie).

tsw29.jpg

* Enfin, le Sorcier lui-même. Son costume est réalisé en plastique et en tissu. On notera son masque, qui lui est réalisé en osier.

tsw001.jpg

Les autres personnages ont des costumes tout aussi artisanaux. On notera par exemple certains soldats du Sorcier qui portent des saladiers en guise de casque.


Source : wikipédia


La critique de Nanarland

On le savait déjà, la Turquie était connue pour être une terre propice aux nanars. Ses décors superbes, ses figurants moustachus, nous avons plus d'une fois célébré ici les charmes du Bosphore. Autant dire que quand nous avons eu la possibilité de récupérer enfin LE "Star Wars turc", la fébrilité et l'excitation étaient à son comble.

vlcsnap2011030720h02m49.jpg vlcsnap2011030820h35m49.jpg

Dans une autre galaxie, loin, très loin des lois du copyright, un terrible dictateur interstellaire au look particulièrement flashy menace le monde avec des stocks shot de Star Wars. Sur une voix off monocorde qui nous annonce des trucs qui doivent être vachement grave pour la paix de l'univers connu (mais bon c'est en turc), des images de croiseurs impériaux, des chasseurs TIE et de décollages de fusée se succèdent et se télescopent dans tous les sens. Dans leurs vaisseaux spatiaux en carton, les deux héros font semblant d'éviter des tirs en inclinant la tête pour faire croire que leur vaisseau bouge avec eux alors qu'un écran symbolisant la verrière du cockpit dans leur dos continue à diffuser des images de "Star Wars".

Soudain nos héros sont abattus et s'écrasent sur une planète inconnue. Le Dark Vador local ricane et lance ses hordes de monstres, robots, momies et adjoints moustachus aux trousses de nos héros.

vlcsnap2011030820h40m51.jpg vlcsnap2011030820h42m08.jpg

Autant le dire tout de suite, l'histoire n'a guère d'importance. Cüneyt Arkın héros populaire de près de 300 films en Turquie et Aytekin Akkaya (que l'on retrouvera par ailleurs dans "Yor le Chasseur du Futur" et dans "Apocalypse Warriors (Raiders of the Sun)" d'Antonio Margheriti (alias Anthony M. Dawson) passent la quasi-totalité du métrage à affronter façon X-OR des figurants affublés de masques de carnaval et de combinaisons en peluche ou en carton argenté.

tsw21.jpg

Et il faut bien avouer que l'on reste médusé devant ces deux imperturbables bellâtres qui castagnent à qui mieux mieux des momies tartinées de papier toilette ou des espèces de nounours géants écarlates. Des bagarres qui usent et abusent des trampolines, nos héros ne pouvant pas faire 10 mètres sans se mettre à bondir comme des cabris sous ectasy !

turkishstarwars11.jpg

tsw12.jpg tsw28.jpg

Bien décidés à sauver la veuve (surtout si elle est blonde à gros seins) et l'orphelin (le film regorge de massacres d'enfant par les méchants aliens), nos deux amis s'entrainent dur à briser des cailloux avec les mains et à sauter en l'air avec des rochers de vingt kilos aux chevilles pour affronter le ribambelle de créatures loufoques du méchant.

tsw22.jpg pdvd100.jpg vlcsnap2011030719h51m44.jpg

Aytekin succombant aux pouvoirs hypnotiques du méchant, Cüneyt n'a plus d'autres ressources que d'aller chercher une super épée cosmique de la mort qui tue (dans une chapelle byzantine, mais bon sur cette planète il y a aussi des pyramides égyptiennes alors ? ). Pas assez puissante à son goût, il la fait fondre et plonge ses poings de castagneur hors norme dans le métal en fusion pour en ressortir bardé de gants de jardinage dorés qui vont lui permettre de fracasser le méchant en deux (et d'emballer la gonzesse, mais bon on est un héros ou on ne l'est pas).

tsw31.jpg tsw34.jpg

Même les photos peuvent à peine rendre du parfait degré de nanardise de cette merveille. Délirant de bout en bout, fait intégralement à la gloire d'un Cüneyt Arkın sérieux comme un pape, bondissant et vengeur (c'est lui qui a écrit le scénar), volant sans vergogne des stock shots de "Star Wars" et les thèmes musicaux d'"Indiana Jones" et de "Galactica" (remixé disco !), on se trouve devant une œuvre autre qui n'est pas sans laisser un certain vertige.


vlcsnap2011030719h57m49.jpg vlcsnap2011030719h59m58.jpg


Attention à vous, après vision de ce film vous ne verrez plus le cinéma de la même façon : "Dünyayı Kurtaran Adam" est un diamant à 1000 carats qui va faire exploser toutes vos notions de nanardise !!


Et pour en savoir encore plus, toutes les critiques Nanarland ici

et ne manquez pas le mini-site dédié en flash



dunyayikurtaranadamcune.jpg

 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/pages/films/duenyayı_kurtaran_adam.txt · Dernière modification: 21/08/2011 03:40 (modification externe)
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki