Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue

films:la_chamade [25/07/2011 14:06]
vodana
films:la_chamade [21/08/2011 03:40] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 <html><div class="bbcode_centre" style="text-align: center;"> <html><div class="bbcode_centre" style="text-align: center;">
-<img src="http://img215.imageshack.us/img215/6162/81756593.jpg" alt="81756593.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/81756593.jpg" alt="81756593.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 15: Ligne 15:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img233.imageshack.us/img233/1298/92771921.jpg" alt="92771921.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/92771921.jpg" alt="92771921.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 38: Ligne 38:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img685.imageshack.us/img685/6605/76348019.jpg" alt="76348019.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/76348019.jpg" alt="76348019.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 60: Ligne 60:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img811.imageshack.us/img811/6261/76363959.jpg" alt="76363959.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/76363959.jpg" alt="76363959.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 68: Ligne 68:
  
 <br> <br>
-<img src="http://img641.imageshack.us/img641/5690/24342171.jpg" alt="24342171.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/24342171.jpg" alt="24342171.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 Piccoli se révèle très à l'aise dans le rôle d'un homme qui se veut rassurant par sa richesse, son assise, mais qui est comme un gamin lorsqu'il est devant sa femme. Catherine Deneuve est aussi délicieuse dans son rôle de petite bourgeoise qui papillonne dans un monde tout de futilité, sûre de sa beauté et de son charme.<br> Piccoli se révèle très à l'aise dans le rôle d'un homme qui se veut rassurant par sa richesse, son assise, mais qui est comme un gamin lorsqu'il est devant sa femme. Catherine Deneuve est aussi délicieuse dans son rôle de petite bourgeoise qui papillonne dans un monde tout de futilité, sûre de sa beauté et de son charme.<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img97.imageshack.us/img97/4277/99284765.jpg" alt="99284765.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://img651.imageshack.us/img651/8059/70869587.jpg" alt="70869587.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://img97.imageshack.us/img97/4277/99284765.jpg" alt="99284765.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://vodana.org/images/la_chamade/70869587.jpg" alt="70869587.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 Cavalier réalise de très belles images de son visage, jouant sur l'artifice de la beauté et sur les éclairages précieux de Pierre Lhomme. On se régale de sa grâce, de ses poses, on goutte la frivolité de l'ensemble et on se laisse emporter par ce film tendrement ironique, léger et oubliable.</span></span><br> Cavalier réalise de très belles images de son visage, jouant sur l'artifice de la beauté et sur les éclairages précieux de Pierre Lhomme. On se régale de sa grâce, de ses poses, on goutte la frivolité de l'ensemble et on se laisse emporter par ce film tendrement ironique, léger et oubliable.</span></span><br>
Ligne 79: Ligne 79:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img842.imageshack.us/img842/3830/31197266.jpg" alt="31197266.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/31197266.jpg" alt="31197266.jpg" class="bbcode_img"><br>
  
 <br> <br>
Ligne 85: Ligne 85:
 <span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">On retrouve l'univers si particulier de Sagan, cette petite musique qui lui est propre, ce monde où les femmes vivent librement leur ennui. Catherine Deneuve, magnifique Lucile, et Michel Piccoli, parfait dans ce rôle de bourgeois argenté, donnent une grâce à ce film qui se laisse toujours voir avec grand plaisir.<br> <span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">On retrouve l'univers si particulier de Sagan, cette petite musique qui lui est propre, ce monde où les femmes vivent librement leur ennui. Catherine Deneuve, magnifique Lucile, et Michel Piccoli, parfait dans ce rôle de bourgeois argenté, donnent une grâce à ce film qui se laisse toujours voir avec grand plaisir.<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img692.imageshack.us/img692/3831/68486608o.jpg" alt="68486608o.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/68486608o.jpg" alt="68486608o.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 Mais ce n'est pas qu'une simple adaptation du roman de Sagan, Alain Cavalier a un regard plus critique que l'écrivain sur cette société où les femmes se laissent aller à l'oisiveté et à la frivolité, insouciantes des questions sociales. Avec plus de finesse qu'un Claude Chabrol, il décrit parfaitement cet univers fermé sur lui-même, avec le whisky comme anxiolytique.</span></span><br> Mais ce n'est pas qu'une simple adaptation du roman de Sagan, Alain Cavalier a un regard plus critique que l'écrivain sur cette société où les femmes se laissent aller à l'oisiveté et à la frivolité, insouciantes des questions sociales. Avec plus de finesse qu'un Claude Chabrol, il décrit parfaitement cet univers fermé sur lui-même, avec le whisky comme anxiolytique.</span></span><br>
Ligne 92: Ligne 92:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img215.imageshack.us/img215/1365/56046370.jpg" alt="56046370.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/56046370.jpg" alt="56046370.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 98: Ligne 98:
 <span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">La mise en scène d’Alain Cavalier impose une vision ironique des rites de la bourgeoisie parisienne gaulliste et peut-être aussi des clichés de l’univers de Sagan (le whisky, le luxe, le plaisir) mais elle reste toujours légère, discrète dans ses traits, se concentrant essentiellement sur le flux et le reflux des sentiments de son héroïne, l’impossibilité de choisir un bonheur contre un autre, en agissant par petites touches. Le film, aux couleurs chaudes, est composé de manière pointilliste, par une succession de courtes scènes et d’ellipses qui constituent chacune une pierre singulière dans le récit.<br> <span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">La mise en scène d’Alain Cavalier impose une vision ironique des rites de la bourgeoisie parisienne gaulliste et peut-être aussi des clichés de l’univers de Sagan (le whisky, le luxe, le plaisir) mais elle reste toujours légère, discrète dans ses traits, se concentrant essentiellement sur le flux et le reflux des sentiments de son héroïne, l’impossibilité de choisir un bonheur contre un autre, en agissant par petites touches. Le film, aux couleurs chaudes, est composé de manière pointilliste, par une succession de courtes scènes et d’ellipses qui constituent chacune une pierre singulière dans le récit.<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img217.imageshack.us/img217/3466/25114437.jpg" alt="25114437.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/25114437.jpg" alt="25114437.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 Deneuve y explose de l’éclat de sa jeunesse et de son talent, mais aussi du métier qu’elle possède déjà : à chaque seconde son visage semble exprimer la multiplicité des sentiments qui la parcourent. Elle s’y montre d’une vivacité incroyable, enchaînant la joie, la tristesse, l’humour, la futilité, l’espoir, l’ennui avec la même simplicité, le même allant, le même naturel. Qui ne tomberait immédiatement amoureux d’elle ?<br> Deneuve y explose de l’éclat de sa jeunesse et de son talent, mais aussi du métier qu’elle possède déjà : à chaque seconde son visage semble exprimer la multiplicité des sentiments qui la parcourent. Elle s’y montre d’une vivacité incroyable, enchaînant la joie, la tristesse, l’humour, la futilité, l’espoir, l’ennui avec la même simplicité, le même allant, le même naturel. Qui ne tomberait immédiatement amoureux d’elle ?<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img833.imageshack.us/img833/3290/96429386.jpg" alt="96429386.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://img585.imageshack.us/img585/3733/77366040.jpg" alt="77366040.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://img833.imageshack.us/img833/3290/96429386.jpg" alt="96429386.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://vodana.org/images/la_chamade/77366040.jpg" alt="77366040.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 Et l’on sent vite et bien la fascination de Cavalier pour son actrice et son désir de réaliser, en contrebande de l’histoire, son portrait documentaire, à la fois comme actrice et comme femme française de 24 ans.</span></span><br> Et l’on sent vite et bien la fascination de Cavalier pour son actrice et son désir de réaliser, en contrebande de l’histoire, son portrait documentaire, à la fois comme actrice et comme femme française de 24 ans.</span></span><br>
Ligne 110: Ligne 110:
  
 <br> <br>
-<img src="http://img263.imageshack.us/img263/8251/35509933.jpg" alt="35509933.jpg" class="bbcode_img">+<img src="http://vodana.org/images/la_chamade/35509933.jpg" alt="35509933.jpg" class="bbcode_img">
 </div> </div>
  
 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/attic/films/la_chamade.1311628008.txt.gz · Dernière modification: 25/07/2011 14:06 par vodana
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki