Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue

films:les_aveux_les_plus_doux [18/11/2011 14:01] (Version actuelle)
vodana créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><div class="bbcode_centre" style="text-align: center;">
 +<img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/00.jpg" alt="00.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.5em;"><span style="color: black;"><i><b>Les Aveux les plus doux</b></i> est un film franco-italo-algérien d'Édouard Molinaro, sorti en 1971.</span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<object height="330" width="450"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/7mMSvht4Pv8&amp;autoplay=1"><param name="allowFullScreen" value="true"><param name="allowscriptaccess" value="always"><embed src="http://www.youtube.com/v/7mMSvht4Pv8&amp;autoplay=1" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" height="330" width="450"></object><br>
 +<br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 2em;"><span style="color: darkgreen;"><b>Synopsis</b></span></span><br>
 +<br>
 +
 +<span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">Une ville ensoleillée, au bord de la mer. Jean et Catherine s’aiment. Ils sont jeunes, beaux et pauvres. Un des amis de Jean lui propose de voler la caisse d’un cirque de passage. Mais l’affaire tourne mal : un employé du cirque est grièvement blessé, et Jean est arrêté. Il choisit de clamer son innocence. Afin qu’il avoue et dénonce son complice, les deux inspecteurs chargés de l’enquêtent conçoivent un plan machiavélique...</span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/02.jpg" alt="02.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 2em;"><b><span style="color: darkgreen;">Fiche technique</span></b></span><br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">* Titre : <i>Les Aveux les plus doux</i><br>
 +* Réalisation : Édouard Molinaro<br>
 +* Scénario : Jean-François Hauduroy et Édouard Molinaro, d'après la pièce de théâtre éponyme de Georges Arnaud<br>
 +
 +* Productrice : Christine Gouze-Rénal<br>
 +* Musique : Georges Delerue<br>
 +* Photographie : Raoul Coutard<br>
 +* Montage : Monique et Robert Isnardon<br>
 +* Pays d'origine : France, Italie, Algérie<br>
 +* Genre : Drame - Policier<br>
 +* Durée : 85 minutes<br>
 +* Date de sortie : 19 mai 1971 (France)</span></span><br>
 +<br>
 +
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/04.jpg" alt="04.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 2em;"><span style="color: darkgreen;"><b>Distribution</b></span></span><br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">* Philippe Noiret : l'inspecteur Muller<br>
 +* Roger Hanin : l'inspecteur Borelli<br>
 +* Marc Porel : Jean Dubreuil<br>
 +* Caroline Cellier : Catherine<br>
 +* Nourredine Agoulmine :  le jeune policier<br>
 +
 +* Jean-Pierre Garrigues : le chef gendarme<br>
 +* Hassan El-Hassani : le notaire<br>
 +* Gérard Landry : Lopez<br>
 +* Léa Nanni : Elsa<br>
 +* Raymond Louzoum : Henri<br>
 +* Abdelhalim Rais : le patron du café<br>
 +* Giuseppe Addobbati : le maire</span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/06.jpg" alt="06.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +
 +<br>
 +<br>
 +<span style="color: darkgreen;"><span style="font-size: 2em;"><b>Critique du net</b></span></span><br>
 +<br>
 +<span style="color: black;"><span style="font-size: 1.17em;">Articulé autour d'une longue et intense séquence de chantage, <i>Les Aveux les plus doux</i> porte les stigmates de l'adaptation de pièce de théâtre : l'exercice du huis clos et les dialogues ultra précis nécessitaient au film d'imposer un trio d'acteurs hors pair pour garder l'intérêt du spectateur en éveil pendant toute sa durée.<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/08.jpg" alt="08.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/09.jpg" alt="09.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +Et le contrat est pleinement rempli : Philippe Noiret et Roger Hanin excellent dans le registre des enfants de salauds (Navarro incarne un flicaillon violent et particulièrement antipathique tandis que Noiret compose un personnage pathétique et borderline), et Marc Porel, habitué des productions italiennes des années 70 (le bonhomme a tout de même tourné dans <i>La longue Nuit de l'exorcisme</i> de Lucio Fulci ou dans <i>Live like a cop, Die like a man</i> de Ruggero Deodato), assure grave, tout de rage contenue, comme à son habitude. Côté féminin, Caroline Cellier n'a jamais été aussi belle.<br>
 +
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/10.jpg" alt="10.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/11.jpg" alt="11.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +L'autre grosse surprise du film vient du fait que le métrage a été réalisé par Édouard Molinaro, que l'on connaissait plutôt habitué de la comédie (l'excellent <i>Oscar</i>, <i>Hibernatus</i> ou encore <i>L'Emmerdeur</i>). Formidable technicien, doté d'une caméra très mobile et inventive, il parvient à faire passer le huis clos comme une lettre à la poste, sans que le spectateur s'ennuie un seul instant. Au final, <i>Les Aveux les plus doux</i> s'avère donc une assez belle - et inattendue - réussite.</span><br>
 +<br>
 +
 +<span style="font-size: 0.83em;"><b>Tonton BDM, pour www.ecranlarge.com</b></span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/les_aveux_les_plus_doux/12.jpg" alt="12.jpg" class="bbcode_img">
 +</div>
 +
 +
 +
 +</html>
  
 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/pages/films/les_aveux_les_plus_doux.txt · Dernière modification: 18/11/2011 14:01 par vodana
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki