Strict Standards: Declaration of action_plugin_creole::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php on line 13

Strict Standards: Declaration of action_plugin_discussion::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/discussion/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_indexmenu::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/indexmenu/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_openid::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/openid/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_popularity::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/popularity/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_safefnrecode::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/safefnrecode/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_tag::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/tag/action.php on line 0

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/auth.php on line 352

Strict Standards: Declaration of Doku_Renderer_metadata::table_open() should be compatible with Doku_Renderer::table_open($maxcols = NULL, $numrows = NULL, $pos = NULL) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/parser/metadata.php on line 24

Strict Standards: Declaration of Doku_Renderer_metadata::table_close() should be compatible with Doku_Renderer::table_close($pos = NULL) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/parser/metadata.php on line 24

Strict Standards: Declaration of syntax_plugin_tip::render() should be compatible with DokuWiki_Syntax_Plugin::render($format, &$renderer, $data) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/tip/syntax.php on line 38

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/actions.php on line 180
films:les_temps_qui_changent | V O D A N A
 

00.jpg


Les temps qui changent est un film français d'André Téchiné, sorti en 2004.





Synopsis

Antoine est envoyé à Tanger pour superviser un chantier, mais cette mission n’est que le prétexte pour retrouver Cécile. Il y a trente ans, ils se sont aimés à la folie, se sont quittés, et ne se sont jamais revus. Cécile s’est mariée, et a refait sa vie au Maroc. Antoine, lui, n’a jamais su oublier, ni guérir. Il est resté seul, à penser à elle. Il n’a plus qu’une idée en tête : la reconquérir...


02.jpg


Fiche technique

* Titre : Les temps qui changent
* Réalisation : André Téchiné
* Scénario : André Téchiné, Laurent Guyot, Pascal Bonitzer
* Producteur : Paulo Branco
* Musique : Juliette Garrigues
* Photographie : Julien Hirsch
* Montage : Martine Giordano
* Pays d'origine : France
* Genre : Comédie dramatique
* Durée : 90 minutes
* Date de sortie : 15 décembre 2004 (France)



04.jpg


Distribution

* Gérard Depardieu : Antoine Lavau
* Catherine Deneuve : Cécile
* Gilbert Melki : Natan
* Malik Zidi : Sami
* Lubna Azabal : Nadia/Aïcha
* Tanya Lopert : Rachel Meyer
* Nabila Baraka : Nabila
* Nadem Rachati : Bilal
* Idir Elomri : Saïd
* Jabir Elomri : Saïd
* Christophe Freudiger : le joueur du casino
* Hicham Ibrahimi : le réceptionniste
* Bouchaïd Kidi : le bijoutier
* Stéphane Rouabah : le chauffeur d'Antoine



06.jpg


Critique du net

Deneuve et Depardieu, sixième, Deneuve et Téchiné, cinquième : Les temps qui changent se coltine une sacrée mémoire de cinéma. L'affiche tient autant de la bonne nouvelle chaleureuse (les retrouvailles attendues par certains) que du handicap léger (« encore eux ! » pour d'autres). Mais qu'on soit exalté ou non par cet effet retour, André Téchiné lui oppose tout de suite l'ailleurs, le foisonnement, l'urgence. Et sa virtuosité, plus éclatante que jamais, à nous plonger la tête la première dans la fiction.

08.jpg 10.jpg

Dans Les temps qui changent, tout est mouvement, érosion, embardée ou éboulement - y compris de terrain. Les lignes de vies croisées ou décroisées des autres personnages en témoignent intensément. Entre foulard et McDo, entre magie noire et grands travaux, villas de riches et cachettes de clandestins, rixes sanglantes et sacrifices religieux, Tanger (qui décidément, après Loin, inspire André Téchiné) est le lieu de toutes les oscillations, géographiques, sociales ou intimes. Dans sa précision, sa générosité, le film épouse le vacillement de chacun, mais ne laisse chuter personne. Ce principe de mouvement perpétuel, qui sépare les uns des autres, la réalité des illusions, et le présent du passé, Téchiné en fait résolument l'éloge. Tant mieux si les temps changent.

12.jpg

A coups de nuits en ville ou de dérives sur les falaises, à la faveur d'une panne d'essence ou d'une morsure de chien, chaque personnage est conduit à retrouver, fût-ce à titre provisoire, le fil de son désir et celui de ses sentiments. Voire à oser marquer la différence entre les deux. Qu'il s'agisse des amants d'autrefois, du mari, du fils, de l'amie de ce dernier, une seule question importe, déclinée en échos multiples : avec qui a-t-on envie d'être, ici et maintenant ?

14.jpg 16.jpg

Pour Cécile et Antoine, la réponse claque enfin, venue des tripes et du hasard. Le dénouement des temps qui changent est une magnifique bouture de mélodrame, dont on s'en voudrait de révéler la teneur. Disons juste qu'il rend pleinement justice à celle pour qui le film a été écrit. Car si Depardieu suscite une empathie de tous les instants en amoureux obsessionnel, Catherine Deneuve assume une partition plus compliquée. De façon inédite, Téchiné la filme pendant les trois quarts du temps comme la figure un peu limitée du refus et de la raison, avant de lui restituer in extremis ce statut d'héroïne fêlée qu'il a inventée pour elle il y a plus de vingt ans. Or c'est de cette conversion si tardive et soudaine que jaillit la plus vive émotion. Enlevé comme une comédie du remariage d'antan, un grand mélo d'aujourd'hui.


Louis Guichard, pour telerama.fr


18.jpg

 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/pages/films/les_temps_qui_changent.txt · Dernière modification: 10/10/2011 02:59 par vodana
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki