Strict Standards: Declaration of action_plugin_creole::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php on line 13

Strict Standards: Declaration of action_plugin_discussion::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/discussion/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_indexmenu::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/indexmenu/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_openid::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/openid/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_popularity::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/popularity/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_safefnrecode::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/safefnrecode/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_tag::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/tag/action.php on line 0

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/auth.php on line 352

Strict Standards: Declaration of Doku_Renderer_metadata::table_open() should be compatible with Doku_Renderer::table_open($maxcols = NULL, $numrows = NULL, $pos = NULL) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/parser/metadata.php on line 24

Strict Standards: Declaration of Doku_Renderer_metadata::table_close() should be compatible with Doku_Renderer::table_close($pos = NULL) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/parser/metadata.php on line 24

Strict Standards: Declaration of syntax_plugin_tip::render() should be compatible with DokuWiki_Syntax_Plugin::render($format, &$renderer, $data) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/tip/syntax.php on line 38

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/actions.php on line 180
films:ma_saison_preferee | V O D A N A
 

00.jpg


Ma saison préférée est un film français d'André Téchiné, sorti en 1993.





Synopsis

À l'occasion d'un malaise de leur mère, qui vit seule à la campagne, Émilie, une avocate, retrouve son frère Antoine, un chercheur en médecine. Les retrouvailles vont cristalliser les mésententes passées et les incompréhensions...

Une œuvre superbement filmée, dépouillée et poignante, sur l'histoire universelle de deux enfants, encore étonnés d'être devenus des adultes, qui doivent accompagner leur mère vers la mort.



01.jpg


Fiche technique

* Titre : Ma saison préférée
* Réalisation : André Téchiné
* Scénario et dialogues : Pascal Bonitzer, André Téchiné
* Producteur : Alain Sarde
* Musique : Philippe Sarde
* Photographie : Thierry Arbogast
* Montage : Martine Giordano
* Pays d'origine : France
* Genre : Drame
* Durée : 122 minutes
* Date de sortie : 14 mai 1993 (France)



04.jpg


Distribution

* Catherine Deneuve : Émilie
* Daniel Auteuil : Antoine
* Marthe Villalonga : Berthe
* Chiara Mastroianni : Anne
* Jean-Pierre Bouvier : Bruno
* Anthony Prada : Lucien
* Carmen Chaplin : Khadija
* Michèle Moretti : la directrice
* Jacques Nolot : l'homme du cimetière
* Bruno Todeschini : l'homme de l'hôpital
* Jean Bousquet : le père d’Émilie
* Roschdy Zem : Mehdi
* Ingrid Caven : la femme du bar



06.jpg


Critiques du net

Cambré sur quatre mouvements ("Le départ", "Le faux pas", "Le pas suivant", "Le retour"), le film d'André Téchiné saisit une famille perdue dans le temps. Le temps de la quarantaine, de l'agonie, du "quand on était petits". Celui, aussi, de l'herbe tiède et des cerisiers épanouis. Porté par une mécanique parfaite, défendu par des comédiens neufs parce qu'amnésiques, Ma saison préférée est un poème pur, lisse et symphonique. Où chacun enlève une partition semée de cris, de gnons et d'abandons.

08.jpg

Le film prend le temps. Il guette les pleurs naissants. S'accroche aux visages nus, aux regards butés, à toutes ces émotions que Deneuve (lasse), Auteuil (rentré), Villalonga (perdue) parviennent à égrener. L'affectif, ici, se tient entre le front et le menton. Téchiné y débusque l'accident et l'involontaire, le dérapage et le débordement: "J'ai voulu faire surgir l'enfance des comédiens. Fissurer leurs habitudes, leur virtuosité." Il y réussit au-delà de l'espéré.

10.jpg 11.jpg

Ma saison préférée célèbre la terre, les cèpes, les corps. Cet impressionnisme sensuel repousse d'abord l'idée de la mort en cadrant les champs dorés et la douceur des après-midi d'été. Il évoque - aussi - ces choses essentielles que constitue, en cas d'orage, la confection d'omelettes ou de café. Au terme du Lieu du crime, Catherine Deneuve sombrait dans le rêve. Cette fois, elle emmène Daniel Auteuil vers la lumière. Ma saison préférée ne finit pas en enfer. Chaque comédien nous a offert un cadeau. Le vin pleure le long des verres. Il fait beau. Les avions filent. Dans le lit de la Garonne s'endorment les passions. C'est l'histoire d'un frère et d'une sœur qui s'aiment avec des points de suspension.


Sophie Grassin, pour www.lexpress.fr


12.jpg


Avec l'expérience, certains cinéastes prennent de la distance. De film en film, André Téchiné semble, lui, se rapprocher. De ses acteurs, de ses héros. De leurs corps, mais aussi ­ le mot, avec lui, retrouve toute sa force ­ de leurs âmes. Il a progressé, Téchiné, au sens propre du terme : c'est-à-dire qu'il a fait du chemin. Ma saison préférée est sans doute l'aboutissement d'une série de films, imparfaits mais passionnants, passionnants parce qu'imparfaits, d'ailleurs. Des films tiraillés entre l'audace et la réserve, des films bosselés, emplis de fulgurances.

14.jpg 15.jpg

Ce qui intéresse Téchiné, c'est la « génération perdue » que forment, à eux seuls, Émilie et Antoine. Lui se sait perdant depuis longtemps. Elle, elle le découvre. Et c'est pourquoi Téchiné observe Deneuve, sans fin : ce visage qui se défait peu à peu. Lui qui aime accompagner ses personnages avec des travellings privilégie, cette fois, les plans fixes. Comme si observer était, pour le coup, plus intéressant que suivre. Téchiné n'aime que ceux qui tombent ou qui boitent. Des éclopés. Des ex. Des futurs, des ex, des ex-futurs éclopés. Et ce qui les rend attachants, c'est de les voir foncer, tous, vers un mur et, après s'être fracassés, retrouver une liberté qui les sauve.


Pierre Murat, pour www.telerama.fr


16.jpg

 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/pages/films/ma_saison_preferee.txt · Dernière modification: 10/09/2011 14:05 par vodana
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki