Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue

films:maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon [10/06/2011 09:57]
vodana
films:maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon [21/08/2011 03:40] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 <html><div class="bbcode_centre" style="text-align: center;"> <html><div class="bbcode_centre" style="text-align: center;">
-<img src="http://img846.imageshack.us/img846/6948/48461779.jpg" alt="48461779.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/48461779.jpg" alt="48461779.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 6: Ligne 6:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img534.imageshack.us/img534/251/12664440.jpg" alt="12664440.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/12664440.jpg" alt="12664440.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
  
Ligne 16: Ligne 16:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img816.imageshack.us/img816/8066/68308708.jpg" alt="68308708.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/68308708.jpg" alt="68308708.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 37: Ligne 37:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img831.imageshack.us/img831/5640/94694858.jpg" alt="94694858.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/94694858.jpg" alt="94694858.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
-<img src="http://img219.imageshack.us/img219/9940/22287920.jpg" alt="22287920.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/22287920.jpg" alt="22287920.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 58: Ligne 58:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img25.imageshack.us/img25/7227/62289398.jpg" alt="62289398.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/62289398.jpg" alt="62289398.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
-<img src="http://img231.imageshack.us/img231/7022/86597063.jpg" alt="86597063.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/86597063.jpg" alt="86597063.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 <br> <br>
Ligne 67: Ligne 67:
 <span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">Héros cinématographique récurrent du péplum italien, le colosse Maciste apparaît pour la première fois en 1914 dans le film CABIRIA de Giovanni Pastrone puis régulièrement jusqu'au début des années 30. Lors du second âge d'or du péplum (1953-1965), on retrouve le surhomme dans plus de vingt cinq aventures, des plus classiques (LE GÉANT DE LA VALLÉE DES ROIS, Carlo Campogalliani, 1960) aux plus abracadabrantes (MACISTE CONTRE ZORRO de Umberto Lenzi, 1964).<br> <span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">Héros cinématographique récurrent du péplum italien, le colosse Maciste apparaît pour la première fois en 1914 dans le film CABIRIA de Giovanni Pastrone puis régulièrement jusqu'au début des années 30. Lors du second âge d'or du péplum (1953-1965), on retrouve le surhomme dans plus de vingt cinq aventures, des plus classiques (LE GÉANT DE LA VALLÉE DES ROIS, Carlo Campogalliani, 1960) aux plus abracadabrantes (MACISTE CONTRE ZORRO de Umberto Lenzi, 1964).<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img854.imageshack.us/img854/854/79502736.jpg" alt="79502736.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/79502736.jpg" alt="79502736.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 Pour la seule année 1964, six films le voient triompher du Mal par la seule force de ses muscles (il faut dire que Maciste n'est pas un intellectuel, il parle peu et ne s'intéresse pas aux femmes...) mais l'année suivante marque sa disparition définitive des écrans si l'on ne tient pas compte des « Maciste » érotiques tournés par Jess Franco dans les années 70 (LES EXPLOITS ÉROTIQUES DE MACISTE DANS L'ATLANTIDE, 1973). MACISTE DANS LES MINES DU ROI SALOMON est dû à Piero Regnoli, prolifique scénariste du cinéma populaire italien (LES VAMPIRES, 1956 de Riccardo Freda), réalisateur d'un petit film d'épouvante (DES FILLES POUR UN VAMPIRE, 1960) et de quelques bandes d'aventure oubliées (L'ÉPERVIER DES CARAÏBES, 1963). Maciste a ici les traits du culturiste Reg Park dont la carrière au cinéma se résume à cinq films (dont le remarquable HERCULE A LA CONQUÊTE DE L'ATLANTIDE de Vittorio Cottafavi, 1961) et qui fut le proche et le mentor d'Arnold Schwarzenegger.<br> Pour la seule année 1964, six films le voient triompher du Mal par la seule force de ses muscles (il faut dire que Maciste n'est pas un intellectuel, il parle peu et ne s'intéresse pas aux femmes...) mais l'année suivante marque sa disparition définitive des écrans si l'on ne tient pas compte des « Maciste » érotiques tournés par Jess Franco dans les années 70 (LES EXPLOITS ÉROTIQUES DE MACISTE DANS L'ATLANTIDE, 1973). MACISTE DANS LES MINES DU ROI SALOMON est dû à Piero Regnoli, prolifique scénariste du cinéma populaire italien (LES VAMPIRES, 1956 de Riccardo Freda), réalisateur d'un petit film d'épouvante (DES FILLES POUR UN VAMPIRE, 1960) et de quelques bandes d'aventure oubliées (L'ÉPERVIER DES CARAÏBES, 1963). Maciste a ici les traits du culturiste Reg Park dont la carrière au cinéma se résume à cinq films (dont le remarquable HERCULE A LA CONQUÊTE DE L'ATLANTIDE de Vittorio Cottafavi, 1961) et qui fut le proche et le mentor d'Arnold Schwarzenegger.<br>
  
 <br> <br>
-<img src="http://img21.imageshack.us/img21/6730/42272586.jpg" alt="42272586.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/42272586.jpg" alt="42272586.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 Mélange plutôt plaisant de film antique et de film de jungle (un bon tiers de l'action se déroule dans le village d'une tribu africaine très accueillante opprimée par les méchants Blancs de la Cité d'or), MACISTE DANS LES MINES DU ROI SALOMON a tout de la petite série B d'aventure soignée (beau scope couleurs mettant bien en valeur décors et figurants) mais hélas sans surprise pour ne pas dire routinière.<br> Mélange plutôt plaisant de film antique et de film de jungle (un bon tiers de l'action se déroule dans le village d'une tribu africaine très accueillante opprimée par les méchants Blancs de la Cité d'or), MACISTE DANS LES MINES DU ROI SALOMON a tout de la petite série B d'aventure soignée (beau scope couleurs mettant bien en valeur décors et figurants) mais hélas sans surprise pour ne pas dire routinière.<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img841.imageshack.us/img841/4159/94293776.jpg" alt="94293776.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/94293776.jpg" alt="94293776.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 L'intrigue ultra-conventionnelle a beau se doter d'un rebondissement narratif plutôt imprévu (Maciste envoûté par Fazira est contraint de mettre sa force proverbiale au service du Mal), le spectateur garde une longueur d'avance sur le fil des événements. Les personnages principaux sont extrêmement stéréotypés, ce qui laisse peu de place à d'éventuels retournements de situation, à l'image de Riad (Elio Jotta, LE SPECTRE DU DR HICHCOCK de Riccardo Freda, 1964) que son faciès d'aigle désigne dès le départ comme le traître. Fazira (Wandisa Guida, LES GEANTS DE ROME de Antonio Margheriti, 1964) son alliée sans scrupule n'a pas la dimension sulfureuse et érotique qu'elle aurait dû avoir : celle qui va tenter de séduire Maciste avant de l'asservir manque de charisme et de densité.<br> L'intrigue ultra-conventionnelle a beau se doter d'un rebondissement narratif plutôt imprévu (Maciste envoûté par Fazira est contraint de mettre sa force proverbiale au service du Mal), le spectateur garde une longueur d'avance sur le fil des événements. Les personnages principaux sont extrêmement stéréotypés, ce qui laisse peu de place à d'éventuels retournements de situation, à l'image de Riad (Elio Jotta, LE SPECTRE DU DR HICHCOCK de Riccardo Freda, 1964) que son faciès d'aigle désigne dès le départ comme le traître. Fazira (Wandisa Guida, LES GEANTS DE ROME de Antonio Margheriti, 1964) son alliée sans scrupule n'a pas la dimension sulfureuse et érotique qu'elle aurait dû avoir : celle qui va tenter de séduire Maciste avant de l'asservir manque de charisme et de densité.<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img713.imageshack.us/img713/4339/16963642.jpg" alt="16963642.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/16963642.jpg" alt="16963642.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
 On pourra néanmoins apprécier l'effort du réalisateur pour varier les différentes formes de tortures auxquelles sont soumis les héros : Maciste, prisonnier d'une cage et écartelé tandis que des pointes d'acier menacent de le transpercer ; l'innocente Samara (Eleonora Bianchi, ERIK LE VIKING de Mario Caiano, 1965) soumise à la question dans une scène qui flirte avec l'épouvante gothique ou celle dans laquelle de l'or fondu doit être déversé sur des innocents (clin d'œil à GOLDFINGER de Guy Hamilton, sorti la même année ?). Cela peut paraître bien mince et ce ne sont pas les « exploits » de Maciste qui pourront apporter force ou originalité au film, tout au plus peut-on gentiment sourire à son combat contre une lionne visiblement endormie ou à ses soulevés de statues et de rochers en polystyrène.<br> On pourra néanmoins apprécier l'effort du réalisateur pour varier les différentes formes de tortures auxquelles sont soumis les héros : Maciste, prisonnier d'une cage et écartelé tandis que des pointes d'acier menacent de le transpercer ; l'innocente Samara (Eleonora Bianchi, ERIK LE VIKING de Mario Caiano, 1965) soumise à la question dans une scène qui flirte avec l'épouvante gothique ou celle dans laquelle de l'or fondu doit être déversé sur des innocents (clin d'œil à GOLDFINGER de Guy Hamilton, sorti la même année ?). Cela peut paraître bien mince et ce ne sont pas les « exploits » de Maciste qui pourront apporter force ou originalité au film, tout au plus peut-on gentiment sourire à son combat contre une lionne visiblement endormie ou à ses soulevés de statues et de rochers en polystyrène.<br>
 <br> <br>
-<img src="http://img402.imageshack.us/img402/5397/23181431.jpg" alt="23181431.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/23181431.jpg" alt="23181431.jpg" class="bbcode_img"><br>
  
 <br> <br>
Ligne 92: Ligne 92:
 <br> <br>
 <br> <br>
-<img src="http://img26.imageshack.us/img26/6753/88328686.jpg" alt="88328686.jpg" class="bbcode_img"><br>+<img src="http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/88328686.jpg" alt="88328686.jpg" class="bbcode_img"><br>
 <br> <br>
-<object type="application/x-shockwave-flash" data="http://www.archive-host.com/dewplayer2.swf?mp3=http://sd-4.archive-host.com/membres/playlist/164543851217686484/Maciste.mp3&autostart=1&autoreplay=1&showtime=1" width="200" height="20"><param name="movie" value="http://www.archive-host.com/dewplayer2.swf?mp3=http://sd-4.archive-host.com/membres/playlist/164543851217686484/Maciste.mp3&autostart=1&autoreplay=1&showtime=1" /></object><br />+<object type="application/x-shockwave-flash" data="http://www.archive-host.com/dewplayer2.swf?mp3=http://sd-4.archive-host.com/membres/playlist/164543851217686484/Maciste.mp3&autostart=1&autoreplay=1&showtime=1" width="200" height="20"><param name="movie" value="http://www.archive-host.com/dewplayer2.swf?mp3=http://vodana.org/images/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon/Maciste.mp3&autostart=1&autoreplay=1&showtime=1" /></object><br />
  
  
 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/attic/films/maciste_dans_les_mines_du_roi_salomon.1307725024.txt.gz · Dernière modification: 10/06/2011 09:57 par vodana
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki