Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue

films:plein_soleil [21/08/2011 03:40] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><div class="bbcode_centre" style="text-align: center;">
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/63498247.jpg" alt="63498247.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.5em;"><span style="color: black;"><i><b>Plein soleil</b></i> est un film franco-italien de René Clément, sorti en 1960. Le scénario est adapté de <i><b>M. Ripley</b> (The Talented Mr. Ripley)</i>, roman de Patricia Highsmith paru en 1955.</span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<object height="330" width="450"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/soiuzKWs840&amp;autoplay=1"><param name="allowFullScreen" value="true"><param name="allowscriptaccess" value="always"><embed src="http://www.youtube.com/v/soiuzKWs840&amp;autoplay=1" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" height="330" width="450"></object><br>
 +<br>
 +
 +<br>
 +<span style="font-size: 2em;"><span style="color: red;"><b>Synopsis</b></span></span><br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">Un milliardaire américain donne la mission à Tom Ripley de convaincre son fils Philippe, qui passe de longues vacances en Italie avec sa maîtresse Marge, de retourner en Californie. Tom entre dans l'intimité du couple et devient l'homme à tout faire de Philippe qui le fait participer à toutes ses aventures sans cesser de l'humilier...</span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/85547388.jpg" alt="85547388.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 2em;"><b><span style="color: red;">Fiche technique</span></b></span><br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;"> * Titre : <i>Plein soleil</i><br>
 +
 +* Réalisation : René Clément<br>
 +* Scénario : René Clément et Paul Gégauff d'après le roman de Patricia Highsmith <i>The Talented Mr. Ripley</i><br>
 +* Producteurs : Robert et Raymond Hakim<br>
 +* Musique : Nino Rota<br>
 +* Photographie : Henri Decaë<br>
 +* Montage : Françoise Javet<br>
 +* Pays d'origine : France, Italie<br>
 +* Lieux de tournage : Scènes à Mongibello : Ischia Ponte, Ischia Porto et Palazzo d`Ambra, Spiaggia Maronti près de Sant'Angelo d'Ischia, île d'Ischia, Italie - Scènes à Rome : Rome, Italie.<br>
 +
 +* Genre : drame, thriller<br>
 +* Durée : 113 minutes<br>
 +* Date de sortie : 10 mars 1960 (France)</span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/40301710.jpg" alt="40301710.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 2em;"><span style="color: red;"><b>Distribution</b></span></span><br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;">    * Alain Delon : Tom Ripley<br>
 +
 +* Maurice Ronet : Philippe Greenleaf<br>
 +* Marie Laforêt : Marge Duval<br>
 +* Erno Crisa : Riccordi<br>
 +* Elvire Popesco : Madame Popova<br>
 +* Frank Latimore : O'Brien<br>
 +* Billy Kearns : Freddy Miles<br>
 +* Viviane Chantel : la dame belge<br>
 +* Ave Ninchi : la signora Gianna<br>
 +* Nerio Bernardi : le directeur de l'agence<br>
 +
 +* Barbel Fanger : la ballerine<br>
 +* Lily Romanelli : la femme de ménage<br>
 +* Nicolas Petrov : Boris<br>
 +* Jean Guels : le chorégraphe<br>
 +* Paul Müller : l'homme aveugle (non crédité)<br>
 +* Romy Schneider : la compagne de Freddy (non créditée)</span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/30516264.jpg" alt="30516264.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +<br>
 +
 +<span style="color: red;"><span style="font-size: 2em;"><b>Critique du net</b></span></span><br>
 +<br>
 +<span style="font-size: 1.17em;"><span style="color: black;"><i>Plein soleil</i> est une adaptation d'un roman de Patricia Highsmith et si cette dernière a été très souvent adaptée, il était pour elle le meilleur film tiré d'un de ses livres. Il faut dire que le film de René Clément, remarquable à bien des égards, est bien plus qu'un thriller. Par l'évocation de la jeunesse désinvolte, oisive, désœuvrée, égoïste, en Italie, il fait même penser à <i>La Dolce Vita</i> de Fellini.<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/67553447.jpg" alt="67553447.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +Cette réussite doit beaucoup à la complexité du personnage de Tom Ripley et à celui qui l'incarne. Sa beauté ravageuse, son identité trouble et troublante, son jeu polysémique en font un être insondable et fascinant dont les actes et les intentions peuvent prêter à plusieurs interprétations. Alain Delon excelle dans ce rôle ambigu, narcissique, où un tic nerveux, un regard soudain moins assuré révèlent l'état d'esprit changeant du personnage. Un jeu double, dual comme l'est Tom Ripley et quand il imite Philippe (Ronet) face au miroir avec une ressemblance à s'y méprendre, embrassant son propre reflet, la scène est d'une ambivalente beauté.<br>
 +<br>
 +<img src="http://img822.imageshack.us/img822/8823/65477799.jpg" alt="65477799.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/79786418.jpg" alt="79786418.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +
 +<br>
 +Si <i>Plein soleil</i> est le cinquième film d'Alain Delon, c'est aussi son premier grand rôle suite auquel Visconti le choisit pour <i>Rocco et ses frères</i>. Sa carrière aurait-elle était la même s'il avait joué le rôle de Greenleaf qui lui avait été initialement dévolu et s'il n'avait insisté pour interpréter celui de Tom Ripley ? En tout cas, avec <i>Plein soleil</i>, un mythe était né et Delon depuis considère toujours Clément comme son « maître absolu ». Ils se retrouveront d'ailleurs peu après pour les tournages de <i>Quelle joie de vivre</i> (1960), <i>Les Félins</i> (1964) et enfin <i>Paris brûle-t-il ?</i> en 1966.<br>
 +
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/72395038.jpg" alt="72395038.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +Face à lui, Ronet est cynique et futile à souhait. Le rapport entre les deux personnages incarnés par  Delon et Ronet est d'ailleurs similaire à celui qu'ils auront dans <i>La Piscine</i> de Jacques Deray 9 ans plus tard, le mépris de l'un conduisant pareillement au meurtre de l'autre. Entre les deux, Marge se laisse éblouir par l'un puis par l'autre, victime de ce jeu dangereux mais si savoureux pour le spectateur qui ne peut s'empêcher de prendre fait et cause pour l'immoral Tom Ripley.<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/70853044.jpg" alt="70853044.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +L'écriture et la réalisation de Clément procurent un caractère intemporel à ce film de 1960 qui apparaît alors presque moins daté et plus actuel que l'adaptation de Minghella, <i>The Talented Mr. Ripley</i>, qui date pourtant de 1999, sans compter la modernité du jeu des trois acteurs principaux qui contribue également à ce sentiment de contemporanéité. <i>Plein soleil</i>, c'est aussi la confrontation entre l'éternité et l'éphémère, la beauté éternelle et la mortalité, la futilité pour feindre d'oublier la finitude de l'existence et la fugacité de cette existence. Les couleurs vives avec lesquelles sont filmés les extérieurs renforcent cette impression de paradoxe, les éléments étant d'une beauté criminelle et trompeuse à l'image de Tom Ripley.<br>
 +
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/90272853.jpg" alt="90272853.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +La lumière du soleil, de ce plein soleil, est à la fois élément de désir, de convoitise et le reflet de ce trouble et de ce mystère. Une lumière si bien mise en valeur par le célèbre chef opérateur Henri Decaë. L'éblouissement est celui exercé par le personnage de Tom Ripley  qui est lui-même fasciné par celui dont il usurpe l'identité et endosse la personnalité. Comme le soleil qui à la fois éblouit et brûle, ils sont l'un et l'autre aussi fascinants que dangereux.<br>
 +<br>
 +<img src="http://img846.imageshack.us/img846/1686/29213446.jpg" alt="29213446.jpg" class="bbcode_img">      <img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/11250447.jpg" alt="11250447.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +<br>
 +Il y a plein de petits rayons magiques dans <i>Plein Soleil</i>, d'une apparition de Romy Schneider dans la première séquence, aux couleurs lumineuses des tableaux de Fra Angelico, en passant par la mer qui n'a jamais été aussi bleue, ou par les multiples gros plans sur les regards incandescents de Delon et Laforêt qui ne sont pas sans rappeler ceux qu'il y aura plus tard dans <i>Les Félins</i>, autre polar de maître réalisé par Clément.<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/48794813.jpg" alt="48794813.jpg" class="bbcode_img"><br>
 +
 +<br>
 +Acte de naissance d'un mythe, thriller palpitant, personnage délicieusement ambigu, lumière d'été trompeusement belle aux faux accents d'éternité, <i>Plein soleil</i> est un chef d'œuvre du genre dans lequel la forme coïncide comme rarement avec le fond, les éléments étant la métaphore parfaite du personnage principal. <i>Plein soleil</i>, un film trompeusement radieux par lequel je vous conseille vivement de vous laisser éblouir !</span></span><br>
 +<br>
 +<span style="color: black;"><span style="font-size: 0.83em;"><i><b>Sandra Mézière, pour www.inthemoodforcinema.com - Shangols, pour shangols.canalblog.com</b></i></span></span><br>
 +<br>
 +<br>
 +<img src="http://vodana.org/images/plein_soleil/17497856.jpg" alt="17497856.jpg" class="bbcode_img">
 +</div>
 +
 +
 +
 +</html>
  
 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/pages/films/plein_soleil.txt · Dernière modification: 21/08/2011 03:40 (modification externe)
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki