Strict Standards: Declaration of action_plugin_creole::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php on line 13

Strict Standards: Declaration of action_plugin_discussion::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/discussion/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_indexmenu::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/indexmenu/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_openid::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/openid/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_popularity::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/popularity/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_safefnrecode::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/safefnrecode/action.php on line 0

Strict Standards: Declaration of action_plugin_tag::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/tag/action.php on line 0

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/auth.php on line 352

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vodana/vodana.org/wiki/lib/plugins/creole/action.php:13) in /home/vodana/vodana.org/wiki/inc/actions.php on line 180
films:une_belle_fille_comme_moi | V O D A N A

 





Synopsis


Stanislas Prévine, jeune et naïf étudiant en sociologie, prépare une thèse sur les femmes criminelles, et obtient le droit d'interviewer en prison quelques détenues. Son premier sujet est Camille Bliss, une belle fille au parler coloré et aux propos très instructifs. Au cours d'une série d'entretiens, Camille narre sans complexe à Stanislas son existence agitée marquée par une seule fin, devenir chanteuse à succès, et un seul moyen, se débarrasser de tous les gêneurs...







Fiche technique


   * Titre : Une belle fille comme moi
   * Réalisation : François Truffaut
   * Scénario : Jean-Loup Dabadie et François Truffaut, d'après le roman d'Henry Farrell, Such a Gorgeous Kid Like Me
   * Producteur : Marcel Berbert
   * Société de production : Les Films du Carrosse
   * Musique : Georges Delerue
   * Photographie : Pierre-William Glenn
   * Montage : Yann Dedet
   * Décors : Jean-Pierre Kohut-Svelko
   * Costumes : Monique Dury
   * Pays d'origine : France
   * Format : Couleurs - 1,85:1 - Mono - 35 mm
   * Genre : Comédie
   * Durée : 98 minutes
   * Date de sortie : 13 septembre 1972 (France)




     






     






     






Distribution


   * Bernadette Lafont : Camille Bliss
   * André Dussollier : Stanislas Prévine
   * Philippe Léotard : Clovis Bliss
   * Guy Marchand : Sam Golden
   * Claude Brasseur : Maître Murène
   * Charles Denner : Arthur
   * Anne Kreis : Hélène
   * Danièle Girard : Florence Golden
   * Gilberte Géniat : Isobel Bliss
   * Michel Delahaye : Maître Marchal
   * Martine Ferrière : la secrétaire de la prison
   * Jérôme Zucca : l'enfant cinéaste amateur
   * Gaston Ouvrard: le vieux gardien de la prison
   * Jacob Weizbluth : Alphonse, le muet
   * Marcel Berbert : le libraire (non crédité)
   * Jean-Loup Dabadie : un photographe (non crédité)
   * Annick Fougery : l'institutrice (non créditée)
   * Jean-François Stévenin : le vendeur de journaux (non crédité)
   * François Truffaut : un journaliste (voix) (non crédité)







     






     






Commentaires


Après des films graves, François Truffaut éprouve le besoin de prendre vivement le contrepied de la manière dont il a représenté les extrémités et les contradictions du sentiment amoureux, de se moquer de lui-même, ainsi qu'il le dira à la sortie d'Une Belle Fille comme moi. Il ne s'agit pas seulement d'autodérision, mais plus simplement d'une autre facette de lui-même qu'il a moins souvent montrée, plus potache et blagueuse, faite d'insolence, de vulgarité et de crudité joyeuse, assortie d'un goût du calembour à deux sous.

Une belle fille comme moi doit d'abord être compris comme une suite et une réponse aux Deux Anglaises. Une suite par son thème : "Dans Les Deux Anglaises (…) j'essayais de détruire le romantisme en étant très physique, d'où cette instance sur la maladie, la fièvre, les vomissements, etc.. Une belle fille comme moi  était la continuation de cette destruction : c'est la dérision de l'amour romantique, c'est l'affirmation de la réalité brutale, de la lutte pour la vie." (le cinéma selon Truffaut, p. 291) C'est surtout cette dernière formule qu'il faut retenir. Camille Bliss illustre une notion essentielle chez Truffaut, à savoir le sens de la survie.





 
 
/home/vodana/vodana.org/wiki/data/pages/films/une_belle_fille_comme_moi.txt · Dernière modification: 21/08/2011 03:40 (modification externe)
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki